Lancement national de Mon CDI ® : 10000 CDI à signer d’ici 2022

Philippe et Valérie Bazin, cofondateurs de Mon CDI
Philippe et Valérie Bazin, cofondateurs de Mon CDI

« Tout le monde a droit au CDI, sans condition de diplôme, d’âge, de niveau d’expérience ou de handicap ! » C’est sur ces mots que Philippe et Valérie Bazin, cofondateurs de Mon CDI ®, ont officiellement annoncé le lancement au niveau national de mon-cdi.fr, la première plateforme web permettant de lutter à grande échelle contre la précarité de l’emploi.

« Nous assumons la responsabilité du CDI à la place de nos clients »

Après avoir fondé PSC, entreprise de travail à temps partagé, déjà créatrice de plus de 2000 CDI dans toute la France, Philippe et Valérie Bazin ont imaginé et conçu Mon CDI ®, plateforme internet entièrement dédiée au recrutement en CDI :  » Mon CDI s’est donné une mission simple : en finir avec la précarité et le chômage de masse, tout en maximisant la flexibilité du travail pour les entreprises. Aux demandeurs d’emploi de longue durée, aux ouvriers peu ou pas qualifiés, aux bénéficiaires de minima sociaux, aux seniors, aux personnes en situation de handicap, à tous ceux qui n’ont souvent pas d’autres opportunités que des contrats courts, nous offrons un CDI de droit commun. Sur la plateforme www.mon-cdi.fr, tout le monde peut s’inscrire pour un CDI. Nous recrutons massivement en CDI des ouvriers et employés, puis nous leur proposons des emplois longue durée, près de chez eux, allant jusqu’à plusieurs années chez nos entreprises clientes », expliquent Philippe et Valérie Bazin.

« Nous formons les salariés en contrats courts pour qu’ils puissent aller chercher eux-mêmes leur CDI s’ils le souhaitent »

Mon CDI ®, c’est également un service innovant offert aux salariés employés en contrat court : « Nous leur donnons les méthodes, et les conseillons de manière personnalisée, pour qu’ils puissent exposer eux-mêmes leur motivation à leur entreprise… et aillent chercher leur CDI ! Ainsi, si l’entreprise ne peut les recruter en CDI, mais souhaitent les maintenir à leur poste (ou à un autre !), nous les embauchons en CDI. Le contrat est conclu en quelques clics sur www.mon-cdi.fr », précisent les fondateurs de Mon CDI ®.

« Nous développons l’employabilité de nos salariés »

Chaque salarié de Mon CDI ® est acteur de sa carrière. Pour qu’il puisse développer ses compétences en fonction de ses projets professionnels et des besoins des entreprises de son secteur, « nous doublons les heures de formation auxquelles il a droit via son compte CPF (notre budget formation oscille entre 5000 € et 7000 € par salarié)« , souligne Philippe Bazin. Face à la robotisation de l’économie, Mon CDI ® forme les salariés qui le souhaitent à un second métier, non impacté par les évolutions techniques et technologiques. Au bilan, 30 % des effectifs sont formés chaque année pour être toujours opérationnels et employables ; 60 % des formations suivies sont inscrites au CNCP (Commission Nationale de la Certification Professionnelle).

« Les salariés ont besoin de sécurité, les entreprises ont besoin de flexibilité. Mon CDI ® satisfait les deux parties ».

Parfaitement encadré légalement (Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel du 5 Septembre 2018 – Article 115 sur le temps partagé aux fins d’employabilité), Mon CDI ® répond au besoin structurel de flexibilité des entreprises. Avec Mon CDI ®, celles-ci s’assurent les services d’un salarié motivé, fidélisé, et toujours employable car formé tout au long de sa carrière. « Nos salariés révèlent leurs talents en entreprise. 67 % d’entre eux ont été embauchés par nos entreprises partenaires à l’issue de leur mission », ajoute Valérie Bazin.

Mon CDI relève le défi : 10 000 CDI à signer d’ici 2022

En filigrane de la plateforme web, Mon CDI ® s’appuie sur une équipe de professionnels RH investis sur tout le territoire national. Pour offrir un accompagnement de proximité tant aux candidats qu’aux entreprises, Mon CDI ®, qui compte déjà 9 agences, se déploie sur toute la France et prévoit d’ouvrir 8 nouvelles agences rien qu’en 2019 : à Orléans, à Tours, et six en région parisienne, dans les départements 77, 78, 92, 93, 94 et 95.


Afin d’alléger le texte, et vous garantir un meilleur confort de lecture, le masculin est utilisé pour désigner les hommes comme les femmes

Contact Presse :
Florence Gouton – 04 37 28 80 34 ou + 1 506 961 03 00 //
Mail : f.gouton@agenceflorilege.com